Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Venezuela: Ici, personne ne négocie la démission du président Maduro

Le député et premier vice-président du PSUV Diosdado Cabello a nié que le parti au gouvernement soit en train de négocier la démission du président Nicolás Maduro comme l'a assuré le le dirigeant du parti « Redes » Juan Barreto.

« Juan Barreto est sorti de là pour dire qu'ils étaient en train de négocier le départ de Nicolás. Tu te trompes, Juan, tu es mal informé. Ici, personne ne négocie la démission du président Maduro. Ici, nous sommes révolutionnaires et nous sommes là, nous, quoi qu'il arrive, en toute circonstance, nous serons avec lui jusqu'au dernier moment. Celui qui veut déserter, qu'il déserte mais les véritables révolutionnaires restent là. », a déclaré Cabello dans son émission Con el Mazo Dando diffusée par VTV.

Cabello a assuré qu'il « n’y a rien à négocier concernant la démission parce que le président Maduro est le président constitutionnel de la République Bolivarienne du Venezuela élu par le peuple ».

Diosdado Cabello a appelé mercredi à l'unité révolutionnaire face aux tentatives constantes de déstabilisation de la droite qui cherche l'ingérence étrangère grâce à l'application de al Charte Démocratique contre le pays, dans une claire manifestation de trahison de la Patrie.

Le peuple doit doit « s'unir et se défendre face aux grandes attaques envers la Révolution Bolivarienne, unis comme des frères, sans individualisme, sans allégeance à un groupe, », a déclaré Cabello.

Il a ajouté que la Révolution a cherché à plusieurs occasions un dialogue avec l'opposition pour établir un ordre du jour de paix, des appels qui ont été refusés par la droite.

« Ceux qui aujourd’hui hurlent pour appliquer la Charte Démocratique contre le Venezuela en vérité n'aiment pas ce pays », a-t-il déclaré en parlant du président de l'Assemblée Nationale ), le député Henry Ramos Allup qui, mercredi matin, a pris un vol privé pour Washington (capitale des Etats-Unis) pour demander l'intervention de l'OEA au Venezuela.

Cabello a dit qu'au cas où la droite reviendrait gouverner le Venezuela, cela durerait très peu de temps puisque les projets de ce secteur vont contre les droits du peuple.

Cabello a mis en avant que la seule chose que demande le Venezuela c'est le respect comme il respecte les autres pays et le droit des Vénézuéliens à choisir leur Gouvernement, à assurer leur indépendance, leur souveraineté et la paix.

« Les Etats-Unis puissent-ils comprendre que nous sommes un pays libre, souverain, où nous sommes égaux, exactement comme eux. Il ne peut y avoir de relations entre 2 égaux avec un veto, cet effort puisse-t-il fonctionner ! » a commenté Cabello en évoquant la rencontre de mercredi entre le président Maduro et le sous-secrétaire d'Etat états-unien pour les Affaires Politiques de l'Amérique Latine Thomas Shannon pour avancer vers un ordre du jour bilatéral basé sur le respect mutuel et la souveraineté.

Enfin, il a précisé que les « révolutionnaires véritables » devraient « défendre » le gouvernement.

Resumen Latinoamericano/ Aporrea / 22 juin 2016.

Publié le 24 Juin 2016 par Bolivar Infos

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2016/06/23/venezuela-diosdado-cabello-reponde-a-juan-barreto-aqui-nadie-esta-negociando-la-renuncia-del-presidente-maduro/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/06/venezuela-ici-personne-ne-negocie-la-demission-du-president-maduro.html

Venezuela: Ici, personne ne négocie la démission du président Maduro

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :