Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Age : 47 ans

Ville natale : Caracas

Etudes : Université Centrale du Venezuela

Parti politique : PSUV

 

L'un des visages féminins de la politique vénézuélienne a un nom, des prénoms, une famille mais surtout, une histoire. La caracassienne Delcy Eloína Rodríguez Gómez, connue sur la scène publique comme Delcy Rodríguez porte sur ses épaules le poids des légendes que répètent le nom de ses prédécesseurs : être la fille de Jorge Antonio Rodríguez, fondateur du parti marxiste Ligue Socialiste en fait une cible de la droite.

 

Cependant, la diplômée en Droit de l'Université Centrale du Venezuela – la plus vieille université du pays – est devenue par elle-même une figure de proue de la gauche dans son pays et sur le continent.

 

Egalement diplômée en Droit Social et en Politique des universités de Paris X Nanterre et de Birkbeck, Londres, elle a émergé en tant que visage politique du Venezuela sous le Gouvernement d'Hugo Chávez.

 

A ce moment-là, son rôle a été discret. En 2003, elle a été Directrice des Affaires Internationales au Ministère de l'Energie et des Mines. En 2005, elle a été nommée vice-ministre des Relations pour l'Europe et de février à août 2006, elle a été ministre du Bureau de la Présidence du Venezuela.

 

Peu à peu, Rodríguez s'est fait une place parmi ses contemporains et le 3 août 2013, le président Nicolás Maduro l'a nommée ministre du Pouvoir Populaire pour la Communication et l'Information du Venezuela.

 

Un an plus tard, Maduro l'a nommée au poste plus important de Chancelière ou ministre du Pouvoir Populaire pour les Relations Extérieures en remplacement de Rafael Ramírez Carreño. C'était a première fois qu'une femme occupait cette charge au Venezuela. Elle est restée à son poste jusqu'en juin dernier où elle a postulé à l'Assemblée Nationale Constituante.

 

Si on traçait une ligne pour décrire la position de Delcy en tant que femme politique, il faudrait commencer par son rôle qu 49° Sommet des Chefs d'Etat du MERCOSUR en décembre 2015 à Asunción, capitale du Paraguay.

 

Les Gouvernements de droite avaient déjà commencé à prendre de l'importance sur le continent : Mauricio Macri dominait la Maison Rose de l'Argentine et, dans le contexte de ce sommet, a fait des réclamations au Venezuela, avec une ingérence marquée dans ses affaires intérieures.

 

La réponse de Delcy, qui représentait le Gouvernement vénézuélien, ne s'est pas faite attendre. Elle a accusé Macri d'ingérence dans ses affaires intérieures du Venezuela, de défendre la violence politique de l'opposition.

 

Pendant la même année, face aux appels de Luis Almagro, secrétaire général de l'Organisation des Etats Américains (OEA) et de ses tentatives pour appliquer au Venezuela la Charte Démocratique de l'OEA, elle a défendu les actions internes de l’administration de Maduro jusqu'à dénoncer, dans un acte légitime de défense, le 17 mars dernier à l'assemblée Générale de l'OEA, les intentions d'un rapport présenté par Luis Almagro.

 

D'après elle, ce document correspondait à une « stratégie complexe d'intervention avec des conséquences à moyen et à long terme orchestré conjointement avec les Gouvernements de droite du continent. »

 

A 47 ans, Delcy a donné un autre visage féminin à la politique vénézuélienne et a injecté du « sang neuf » à sa tâche.

 

Maintenant, la Présidente de l'Assemblée Nationale Constituante poursuit son chemin avec le peuple vénézuélien qui croit en un projet social d'inclusion. C'est ce lui a inspiré le dirigeant Hugo Chávez.

 

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://www.granma.cu/mundo/2017-08-22/delcy-rodriguez-uno-de-los-rostros-femeninos-de-la-politica-venezolana-22-08-2017-21-08-39

 

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/08/venezuela-delcy-rodriguez-un-visage-feminin-de-la-politique-venezuelienne.html

Delcy Rodríguez, un visage féminin de la politique vénézuélienne

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :