Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Yldefonso Finol

 

Abelardo de la Espriella, auteur du texte polémique a dû renoncer à son éditorial dans El Heraldo de Colombia face à la condamnation généralisée de son article « La mort du tyran. »

 

Auparavant, Pat Robertson et d'autres sionistes fanatiques ainsi qu'Uribe et Pacho Santos avaient lancé des appels similaires content le Président Chávez. Ce sont des gens habitués à tuer ou, pour mieux dire, à commander de tuer. Ils trouvent toujours des tueurs parmi leurs hommes de main. Ils ont un profil commun : leurs ancêtres ont été des esclavagistes, ils ont fait fortune illégalement et ont continué à commettre des délits pour conserver leurs privilèges. La droite la plus à droite de la droite.

 

Ils sont les bénéficiaires de l'économie du trafic de drogues transnational qui a son siège à cet endroit d'où est originaire un curé qui est sur le point d'être béatifié – selon ce que m'a dit madame Gloria – et est l'un de ceux qui ont commandé de tuer Gaitán.

 

Abelardo de l’Espriella a écrit, le 9 juillet, dans El Heraldo de Colombia : « Les Vénézuéliens de bien et toute la communauté internationale doivent comprendre que la mort de Nicolás Maduro est nécessaire pour garantir la survie de la République. Il ne s'agirait pas d'un assassinat ordinaire mais d'un acte de patriotisme protégé par la Constitution vénézuélienne et, de plus, moralement irréprochable. » (SIC)

 

Voyez comme ce juriste santanderiste est légaliste !

 

Comme ce professeur de droit pénal de l'université qui a accueilli comme professeur Pedro Carmona Estanga et patronne assidûment CNN interprète notre Constitution ! Si les conseillers juridiques étrangers de la MUD sont de cette sorte, on comprend alors les « sorties » irréfléchies, les « élections générales anticipées » et les « plébiscites » qu'ils ont sortis du chapeau de Sergio Arboleda.

 

Maintenant, le magnicide est un droit constitutionnel »... étrange qu'en plus, il puisse être invoqué par un étranger. Sors ton nez du pot de cocaïne, monsieur l'avocat, les excès de sabbat vont faire exploser tes circuits nerveux ! »

 

Et les opposants vénézuéliens sous tutelle ont commencé la tuerie : 100 morts en 100 jours de protestations violentes sans propositions. Tous pour l'insensible et irresponsable ambition du pitiyanquisme1. Auparavant, Pat Robertson et d'autres sionistes fanatiques ainsi qu'Uribe et Pacho Santos avaient lancé des appels similaires content le Président Chávez.

 

Il n'y a rien de pire que l'oubli et le pardon quand on a pour ennemis des types de cet acabit.

 

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

NOTE de la traductrice:


1Mot originaire de Porto-Rico pour désigner ceux qui imitent et admirent les Etats-Unis et leur style de vie, ont honte de leurs origines et les renient. Utilisé par Hugo Chavez pour désigner les opposants à son Gouvernement. (cfhttps://es.wikipedia.org/wiki/Pitiyanqui) pour plus d'explications mais en espagnol.

 

Source en espagnol :

http://albaciudad.org/2017/07/uribistas-piden-matar-a-maduro-por-yldefonso-finol/

 

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/07/venezuela-des-partisans-d-uribe-appellent-a-tuer-maduro.html

Partager cet article

Repost 0