Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aussi bien la Chambre des Représentants que le Sénat des Etats-Unis qui composent ensemble le Congrès se sont chargés dernièrement de l'offensive contre le Venezuela. Non par conviction démocratique mais à cause du financement et des intérêts de puissants tiers. Certains législateurs ont la Révolution Bolivarienne dans leur objectif. Mais qui sont-ils ?
 

Les 2 chambres du Congrès sont présidées par des politiciens républicains dont les opérateurs sont habituellement financés par les grandes entreprises pétrolières états-uniennes et qui sont restés sur une ligne dure d'attaque et d'ingérence envers des pays dont les Gouvernements ne sont pas alignés sur l'establishment des Etats-Unis. Le soutien républicain à la Contra nicaraguayenne dans les années 1980 est un exemple encore frais de cette agressivité derrière la politique des corporations.
 

Une de ces corporations de l'énergie, ExxonMobil, une partie de l'héritage ExxonMobil, une partie de l'héritage Rockfeler, a contribué de façon importante au financement des carrières de nombreux législateurs républicains qui ont vu au Congrès une opportunité aussi bien pour se déployer politiquement que pour avantager la compagnie qui le soutient tellement.
 

Cependant, derrière cette offensive contre le Venezuela, il n'y a pas que ces compagnies pétrolières mais aussi des banques et des individus immensément riches qui dirigent les agents de l'intervention.

 
Marco Rubio
 

C'est le cas de ce descendant de Cubains, sénateur de Floride où les frères Castro sont aussi diabolisés que les israéliens sionistes sont influents dans les politiques des représentants de cet état.
 

Comme on l'a démontré sur ce site, Marco Rubio est financé par ExxonMobil et des membres de sa famille sont liés au trafic de drogues transnational, sa sœur a même été impliquée dans un scandale concernant une opération anti-drogue en 1987.
 

En fait, selon The Washington Post, un media qui n'est pas précisément favorable au Venezuela, Rubio a aidé, à partir du Sénat, à faire libérer des membres de sa famille impliqués dans des réseaux de trafic de cocaïne à Miami. Pour ce sénateur, le trafic d'influence est valable s'il est en faveur de criminels renommés aux Etats-Unis.
 

Mais Rubio ne représente pas seulement le lobby d'ExxonMobil au Congrès yankee, il le représente aussi à la banque de Wall Street avec Goldman Sachs et d'autres multimillionnaires comme principaux « donateurs » pour sa carrière politique.
 

Ileana Ros-Lehtinen
 

Le journal états-unien The Daily Beast a publié l'information qu'Ileana Ros, également fille d'immigrants latinos, a reçu 23 000 dollars pour sa dernière campagne électorale de la main des banquiers qui ont fui a justice équatorienne William et Roberto Isaías. En fait, par des lettres diffusées par le journal en question, elle a demandé la résidence aux de ces frères qui ont été condamnés pour malversations en Equateur il y a plus de 10 ans.
 

Elle a aussi protégé des terroristes cubains comme Orlando Bosch Ávila, auteur avec Luis Posada Carriles de l'explosion en vol d'un avion cubain dans lequel sont mortes 73 personnes en 1976 et très ami avec son père Enrique Ros et le Vénézuélien José Colina qui a placé des bombes dans l'immeuble Caracas Teleport et dans les ambassades d'Espagne et de Colombie en 2003.
 

Le soutien de Ros-Lehtinen à Colina est notoire, surtout à cause de ses harangues dans des forums de Venezolanos Presos Políticos en el Exilio (Veppex), une organisation dirigée par le terroriste vénézuélien en faveur du renversement du Gouvernement Bolivarien.
 

Ileana Ros est représentante de la Floride à la Chambre des Représentants et est toujours très alliée avec le lobby israélien aux Etats-Unis chargé de la financer.
 

Robert Menendez
 

Aussi connu aux Etats-Unis sous le nom de Bob Menendez. Sénateur démocrate du Nueva Jersey, il a été impliqué dans un scandale sexuel avec des prostituées mineures en République Dominicaine, selon le FBI.
 

Menendez a été accusé de corruption en 2015 pour des malversations de fonds publics. Son appel a été rejeté par les tribunaux des Etats-Unis.
 

Malgré son CV connu publiquement, il reçoit de l'argent pour sa carrière politique de corporations influentes de l'alimentation, de la pharmacie et des finances. Et comme Ileana Ros, il a participé à des forums anti-cubains et anti-vénézuéliens à Miami.
 

Mario Díaz-Balart
 

Il a pour principaux financiers des corporations de médias, des corporations financières et militaires comme Lokheed Martin.Il ne semble donc pas extraordinaire qu'il appelle la guerre à son de trompes.
 

Il est républicain et légifère au nom de l'état de Floride à la Chambre des Représentants. Autre fils de Cubains résidant aux Etats-Unis, il a été associé à ce qu'on appelle « la gusanera de Miami. » C'est pourquoi il a encouragé des sanctions agressives contre Cuba et protège des criminels qui ont émigré.
 

Il a été impliqué en 2008 dans des affaires de corruption pour avoir légiféré en faveur d'une compagnie de prothèses dénommée Hanger Orthopedic Group et pour avoir reçu de l'argent d'une firme mafieuse de boissons alcooliques du nom de Bacardí.
 

Ed Royce
 

Membre républicain de la Chambre des Représentants pour la Californie et Président de la Commission des Affaires Etrangères du Congrès des Etats-Unis. De là, il a encouragé les sanctions contre la Russie, l'Iran et le Venezuela.
 

Il est aussi financé par ExxonMobil, des corporations alimentaires et Bank of America, entre autres.
 

Bob Corker
 

C'est le chef républicain de la Commission des Affaires Etrangères du Sénat yankee. Il se trouve aussi parmi les fonctionnaires publics les plus riches des Etats-Unis avec un portefeuille d'environ 50 millions de dollars.
 

Il fait aussi partie du lobby israélien, c'est pourquoi il a cherché non seulement à attaquer le Venezuela mais aussi l'Iran grâce à des sanctions et au sabotage ouvert des accords nucléaires des Etats-Unis avec ce pays.
 

Sans oublier que les principaux donateurs de Corker, sans prendre en compte son gros compte en banque, sont Goldman Sachs et JP Morgan Chase, une banque liée à ExxonMobil.
 

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos
 

Source en espagnol :
http://www.resumenlatinoamericano.org/2017/07/25/los-agentes-de-la-intervencion-estadounidense-contra-venezuela/

 

URL de cet article :
http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/07/venezuela-les-agents-de-l-intervention-etats-unienne-contre-le-venezuela.html

LES AGENTS DE L'INTERVENTION ÉTATS-UNIENNE CONTRE LE VENEZUELA

Partager cet article

Repost 0