Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'opposition vénézuélienne marchera à nouveau mercredi jusqu'au bureau du Défenseur du Peuple pour lui remettre une lettre qui exige la révocation de magistrats, une demande qui a déjà été remise à 15 bureaux de cette institution et a été déclarée irrecevable par le Conseil Moral Républicain.

 

Cette lettre, dont l'opposition vénézuélienne dit qu'on l'empêche de la remettre au Défenseur du Peuple a été reçue par 15 bureaux sur les 40 que compte cette institution dans tout le pays.

 

« Nous allons au bureau du Défenseur du Peuple pour défendre le Venezuela concernant ce qu'a fait le TSJ (Tribunal Suprême de Justice), » a assuré mardi le dirigeant du parti d'opposition Primero Justicia, Juan Carlos Caldera.

 

Le droite vénézuélienne assure que le Défenseur du Peuple, Tarek William Saab, ne permet pas que cette lettre, dans laquelle ils demandent la révocation des magistrats de la Cour Constitutionnelle du Tribunal Suprême de Justice arrive. « Le défenseur agit très mal devant le monde en en permettant pas que le peuple arrive jusqu'au bureau du Défenseur du Peuple juste pour lui faire une demande, » a dit le 6 avril dernier l'opposant Henrique Capriles et il a ajouté que le défenseur devrait démissionner.

 

Cependant, mardi, le Défenseur du Peuple, Tarek William Saab, a expliqué que la lettre a été reçue par 15 bureaux sur les 40 qui existent au Venezuela. « la plus récente l'a été le 6 avril quand Juan Matheus et Jesus Maria Casal sont montés au bureau du Défenseur et ont été reçus. On a répondu à cette lettre. »

 

« On a dit que pour me remettre une lettre qui a déjà été remise (…) à 5 occasions par 5 vois différentes, le bureau que je préside a reçu cette lettre dans laquelle les parlementaires demandent par différentes vois que le Conseil Moral Républicain, même pas le Défenseur mais le Conseil, nous ouvrions une procédure contre des magistrats de la Cour Constitutionnelle. »

 

Saab a répété que la procédure contre les magistrats du Tribunal Suprême de Justice a déjà été déclarée irrecevable par les membres du Pouvoir Moral.

 

Concernant l'accusation que le peuple n'a pas pu arriver au bureau du Défenseur du Peuple pour remettre la lettre Saab a expliqué : Le peuple, c'est tout Vénézuélien qui habite et réside dans cette nation, également les étrangers qui ont intégré ce territoire, cet Etat et cette nation. Pour moi, c'est toute l'essence, toi et moi sommes le peuple, indépendamment du fait qu'on soit fonctionnaire, ouvrier, travailleur, nous faisons tous partie de ce concept. »

 

Bien que cette lettre ait été remise 15 fois et que le Défenseur du Peuple lui ait répondu, les dirigeants de l'opposition continuent à convoquer des marches sous prétexte de remettre cette lettre.

 

Publié le 26 Avril 2017 par Bolivar Infos

 

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://www.telesurtv.net/news/15-veces-recibio-Defensoria-la-carta-de-la-oposicion-venezolana-20170425-0031.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/04/venezuela-l-opposition-insiste-pour-remettre-au-defenseur-du-peuple-une-lettre-qu-il-a-deja-recue-15-fois.html

VENEZUELA : L'OPPOSITION INSISTE POUR REMETTRE AU DÉFENSEUR DU PEUPLE UNE LETTRE QU'IL A DÉJÀ REÇUE 15 FOIS

Partager cet article

Repost 0