Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 27 et 28 mars passeront dans l'histoire après bataille livrée par le Venezuela Bolivarien à l'OEA pour défendre notre dignité et notre souveraineté.

 

 

La néfaste Organisation des Etats Américains qui, depuis sa création a conspiré contre l'indépendance de nos peuples, l'OEA des interventions et des coups d'Etat, l'organisme qui, par sa complicité et son silence est également responsable des crimes, des disparitions et des tortures de plus de 250 000 Latino-américains.

 

 

L'OEA qui permet que Luis Almagro, un médiocre agent de Washington fasse office de secrétaire et de commissionnaire. La même qui permet qu'un fasciste comme Marco Rubio menace de retirer l'aide des Etats-Unis à 3 pays des Caraïbes : la République Dominicaine, Haïti et le Salvador. Celle qui avalise, en soutenant dans sa charge de « secrétaire » celui qui n'a aucune morale, aucune éthique et aucun respect pour la volonté souveraine d'un peuple ni pour l'investiture d'un président, qu'il appelle « dictateur de caniveau » le cher Président Nicolás Maduro.

 

 

L'OEA qui conspire depuis 2 ans pour faire pression pour l'intervention contre un Etat Membre, violant franchement ses propres statuts, a été vaincue par la dignité d'un peuple brave qui veut seulement continuer à construire son destin dans la paix.

 

 

Ils n'ont rien pu contre la dignité du Venezuela. Ni les collusions ni les pressions ni les réunions fallacieuses ni les forums de l'extrême droite régionale et internationale. Ni les fleuves d'encre dans les médias qui, dans une extrême urgence, pour mettre fin au Gouvernement de Maduro prétendent faire croire au monde et chercher son aval que non seulement on en finirait avec l'œuvre et l'héritage de notre bien-aimé Commandant Chávez mais qu'au centre de sa cible, il y a l'unité de la CELAC qui serait brisée et le début de l'intervention de l'Empire dans toute la région.

 

 

Les paroles de la courageuse Delcy Rodríguez passeront dans l'histoire pour leur dignité, leur défense inconditionnelle de la souveraineté, leur dénonciation des crimes menés à bien par l'OEA et elle a mis à nu le rôle servile de Luis Almagro.

 

 

Face à l'obscurité, à la double morale, au mensonge et à la manipulation grossière, la lumière s'est infiltrée ainsi que la mémoire historique de notre résistance et de nos dirigeants.

 

 

L'honnêteté et la franchise des paroles de la Chancelière sont celles du cœur de nos peuples. Y sont présentes toute la raison, la vérité et la justice pour lesquelles tant de gens ont donné leur vie. Lire le discours de Delcy Rodriguez.

 

 

Les gouvernements qui malheureusement ont obéi aux pressions, ceux qui ont la bouche pleine des droits de l'homme et les violent de façon flagrante quotidiennement dans leurs pays, non seulement seront oubliés mais courent le risque d'être balayés tôt ou tard par leur propre peuple.

 

 

Tous les efforts se sont brisés contre la vérité et la dignité. Ils n'ont pu obtenir que le Conseil Permanent de l'OEA prenne une décision contre le Venezuela. Ils n'ont pas pu donner une continuité à la tentative d'application de la Charte Démocratique ni à la feuille de route de l'Empire.

 

 

Les grands vaincus ont été l'impérialisme, son agent bas et servile Luis Almagro et l'OEA discréditée.

 

 

Tout en haut, se trouve la dignité de petits pays des Caraïbes douloureusement pauvres comme Haïti. Tout en haut, se trouvera toujours la dignité du FMLN du Salvador et la fermeté de la République Dominicaine sœur. Tout en haut et pour toujours la dignité de cette fille d'un militant de la Patrie de Bolivar assassiné.

 

 

Aujourd'hui, nous devons célébrer ce triomphe de la dignité et de la décence humaine.

 

 

Pendant que Washington et son laquais de l'OEA ourdissent de nouvelles ruses, nous avons toujours présents à l'esprit les paroles du Che : « Nous ne pouvons pas faire confiance à l'impérialisme, même pas un petit peu. Rien. »

 

 

Nous appelons à être en alerte, camarades. Ne baissons pas la garde. Utilisons toutes les voies possible pour dénoncer l'ingérence de la droite régionale, l'impérialisme, ses serviteurs comme Luis Almagro et des fascistes comme Marco Rubio. Il faut les dénoncer constamment :

 

 

#AlmagroAgenteImperial @Almagro_OEA2015

 

 

Continuons à créer des contenus, des articles d'opinion, à faire un travail systématique sur les réseaux sociaux. Défendre avec toutes les forces et la mobilisation dans la rue la Révolution Bolivarienne du Venezuela, la Révolution Cubaine et toutes les conquêtes de nos peuples.

 

 

Le Venezuela n'est pas seul ! Le Venezuela doit être respecté !

 

 

Comité International Paix, Justice et Dignité des Peuples,

 

 

29 mars 2017

 

 

Publié le par Bolivar Infos

 

 

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

 

Source en espagnol :

http://www.cubadebate.cu/noticias/2017/03/31/la-oea-no-ha-podido-con-la-dignidad-de-venezuela/#.WN9XDVLpMRE

 

URL de cet article:

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/04/venezuela-declaration-du-comite-international-paix-justice-et-dignite-des-peuples.html

Venezuela : Déclaration du Comité International Paix, Justice et Dignité des Peuples

Partager cet article

Repost 0