Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

COMMUNIQUE

 

REPUBLIQUE BOLIVARIENNE DU VENEZUELA

MINISTERE DU POUVOIR POPULAIRE POUR LES RELATIONS EXTERIEURES

 

 

La République bolivarienne du Venezuela rejette catégoriquement et s’oppose au rapport sur les Droits de l’Homme 2016 élaboré et diffusé par le Département d’Etat des Etats Unis d’Amérique, qui viole l’égalité juridique et le respect souverain entre Etats, la non ingérence dans les affaires intérieures, le Droit des Droits de l’Homme et le principe de bonne foi qui doit prévaloir entre les Nations

 

 

Le Département d’Etat des Etats Unis, dans son désir d’action extraterritoriale et impérialiste, s’accorde illégalement des compétences internationales pour évaluer l’état des droits de l’homme dans presque tous les pays du monde, en se servant du standard éhonté du deux poids, deux mesures et d’un usage politique des droits de l’homme qui prétend retrouver dans le jardin des voisins ce qu’il ne réussit pas à corriger dans son propre jardin ou pis encore, ce qu’il préfère cacher avec la complicité de la machinerie médiatique mondiale.

 

 

Le non respect des Droits de l’’Homme aux Etats Unis est grave et massif. Des millions de personnes sont discriminées en raison de leur origine ethnique, religieuse, de leur genre ou de leur nationalité, sans parler de l’offense éhontée à des migrants et à des refugiés par de nouvelles formes d’esclavage ou de ségrégation. Il suffit de rappeler que les Etats-Unis n’ont pas signé les principaux instruments internationaux en matière de Droits de l’Homme, y compris les traités et les conventions des Droits de l’Enfant.

 

 

Leurs affronts aux Droits de l’Homme coïncident avec un ordre financier international qui cherche à creuser chaque jour davantage le fossé entre les riches et les pauvres, afin de favoriser le grand capital et de marginaliser massivement la majorité de leur population, portant atteinte à des droits essentiels comme le sont les droits à la santé, à la vie, au logement, à l’éducation, à l’alimentation et à la dignité humaine.

 

 

Les Etats Unis sont la machine militaire qui a provoqué le plus de morts violentes au monde, par des interventions militaires destinées à s’assurer des ressources naturelles stratégiques des pays et à renverser les gouvernements qui ne s’alignent pas sur leurs postulats et leurs valeurs impériales.

 

 

La République bolivarienne du Venezuela réaffirme son rejet absolu de ce rapport illicite et illégitime et fait un appel aux Etats-Unis d’Amérique pour qu’ils déploient des efforts sincères et effectifs pour surmonter la situation de violation massive des droits de l’homme sur leur propre territoire et à les respecter dans le monde entier en honneur à l’humanité, à la paix et à la prospérité universelle.

 

Caracas, 06 de marzo de 2017

 

TRADUCTION NON OFFICIELLE

Partager cet article

Repost 1