Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Telesur, 21 janvier 2017


 

Les 12 bureaux de change sur la frontière du Venezuela avec la Colombie fonctionnent et cherchent à renforcer le bolivar. Elles visent à développer un processus propre et transparent qui respecte la valeur du bolivar en faveur de l'économie du pays, a expliqué le gouverneur de l'état frontalier de Táchira, José Vielma Mora.

 

 

Les bureaux de change sont entrés en fonction le 16 janvier dernier avec un taux de change de 4 pesos pour 1 bolivar.

 

 

Vielma Mora a signalé que le Gouvernement vénézuélien travaille pour atteindre les estimations de change de la Commission Economique pour l'Amérique Latine et les Caraïbes (CEPAL) qui sont de 7,5 pesos pour 1 bolivar.

 

 

« C'est quelque chose de juste, de logique, de très proche du taux que pratique la Banque Centrale de Colombie mais que la frontière, c'est quelque chose de très différent, » a dit le gouverneur.

 

 

En outre, il a averti que ceux qui commettront des délits de corruption seront « gravement punis par la Loi » et il a assuré que les bureaux de change sur la frontière ne doivent pas devenir « un cercle vicieux. »

 

 

Ces bureaux de change ont été inaugurés dans le cadre des mesures économiques prises par le Gouvernement de Nicolás Maduro pour combattre la crise économique dans le pays. Ils ont commencé à fonctionner le 16 janvier dernier pour renforcer le nouveau Système de Change de Captation, d'Investissement et d'Administration des Devises.

 

Publié le par Bolivar Infos

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

 

Source en espagnol :

http://www.telesurtv.net/news/Venezuela-busca-transparencia-en-el-cambio-de-monedas-20170121-0024.html

 

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/01/venezuela-le-venezuela-cherche-la-transparence-dans-le-change-des-monnaies.html

Le Venezuela cherche la transparence dans le change des monnaies
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :