Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Granma, 8 décembre 2016

 

Maduro a assuré que la bataille économique au Venezuela s'exprime dans 2 modèles : « le modèle parasite, voleur, spéculatif » face au modèle révolutionnaire qui crée des richesses par le travail.

 

Caracas – Le président vénézuélien Nicolás Maduro a affirmé jeudi qu'au Venezuela, il y a 2 pouvoirs qui se combattent : « celui de l'oligarchie pro-impérialiste et celui d'un peuple qui veut avancer par ses propres efforts. »

 

« C'est une lutte dure, difficile, totale, sans nuances, avec pour centre l'économie, » a dit le président lors de l'hommage au Commandant Hugo Chávez devant sa tombe à la Caserne de la Montagne, 4 ans après son dernier et mémorable message télévisé au pays.

 

Maduro a assuré que la bataille économique au Venezuela s'exprime dans 2 modèles : « le modèle parasite, voleur, spéculatif » dirigé depuis Miami et soutenu par l'opposition vénézuélienne face au modèle révolutionnaire qui crée des richesses par le travail, « solidaire, incluent, qui défend les droits sociaux du peuple. »

 

Il a souligné que 2017 sera une année de renforcement de la Révolution Bolivarienne, « une année qui commence un nouveau cycle dans l'expansion de cette force fondée par Hugo Chávez » dans lequel « nous devons passer de la résistance et du sacrifice à l'offensive productive et totale. »

 

« C'est le moment d'unir l'intelligence collective du pays, de défendre plus que jamais l'union civique et militaire qui est la marque fondatrice de Bolívar et de Chávez parce que notre pays a d'abord été une Armée et ensuite une République comme Chávez fut d'abord soldat et ensuite président. »

 

Le chef de l'Etat a souligné l'augmentation progressive de la menace de l'Empire contre les Gouvernements progressistes d'Amérique La­­ti­ne qui a débutée en 2009 avec le coup d'Etat au Honduras, continué au Paraguay, fait des tentatives en Equateur et a été également liée aux maladies presque simultanées des dirigeants de gauche du continent qui ont coûté la vie à Néstor Kir­ch­ner et Hugo Chávez.

 

Il a défendu la résistance de la Révolution Bolivarienne comme une cause de toute l' Amérique La­­ti­ne car « la bataille actuelle de nos peuples est une bataille continentale : ou tous unis ou tous abattus. »

 

Ma­duro a évoqué les figures légendaires de Chávez et de Fidel, « 2 grands qui ont rendu nos engagements plus réalistes et plus profonds. Continuons à être reliés à ces grands esprits qui transforment les peuples en géants. »


Le 8 décembre 2012, le Commandant Hugo Chávez, conscient des complications de sa maladie, a envoyé son dernier message télévisé au peuple vénézuélien, un message dans lequel il demandait de conserver l'unité sur tout pour défendre et continuer la Révolution Bolivarienne face à n'importe quelle difficulté.

 

A cette occasion, il a aussi exhorté le pays à élire Nicolás Ma­du­ro président de la République s'il venait à disparaître.

 

Pendant le mandat du Président Ouvrier, juste pour le premier anniversaire du message du Commandant Suprême, le 8 décembre fut déclaré Jour de l'Amour et de la Loyauté envers Chávez.

 

Publié le par Bolivar Infos

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Source en espagnol :

http://www.granma.cu/mundo/2016-12-08/maduro-la-pugna-en-venezuela-es-entre-la-oligarquia-y-el-pueblo-08-12-2016-22-12-16

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2016/12/venezuela-le-combat-est-un-combat-entre-l-oligarchie-et-le-peuple.html

Venezuela: Le combat est un combat entre l'oligarchie et le peuple

Partager cet article

Repost 0