Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comme il avait été annoncé le 24 octobre dernier et avec l’accord des représentants du Gouvernement et de l’Opposition, une première réunion plénière du Dialogue National s’est tenue ce soir, 30 octobre, au Musée Alejandro Otero.

Au début de la réunion, le Secrétaire Général de l’UNASUR, l’ancien président Ernesto Samper, a signalé l’importance d’aboutir à des accords entre les acteurs politiques nationaux dans le but de garantir la paix, le respect institutionnel et la coexistence démocratique au Venezuela.  Ensuite, Monseigneur Claudio Maria Celli, envoyé de Sa Sainteté le Pape François, a indiqué que le Saint Père suit attentivement la complexe situation du pays et désire que le Dialogue National donne des résultats positifs en bénéfice de tous les citoyens.

A continuation, le Président de la République bolivarienne du Venezuela, Nicolás Maduro,  s’est réjoui de la participation du Saint Siège au début du Dialogue National, à la fois qu’il engageait sa parole pour que soit réalisé  ce qui aurait été accorde dans le scénario qui réunit le Gouvernement et des dirigeants de l’Opposition.

Les délibérations ont ensuite commencé.  Au cours des délibérations les consensus suivants ont été obtenus :

Après presque six heures de délibération, il a été accordé:

  1. Adopter comme base de travail la proposition des accompagnateurs sur les prémisses, les axes thématiques, la méthodologie et le chronogramme du Dialogue.
  2. Approuver les axes thématiques suivants et constituer quatre tables thématiques, chacunecoordonnée par un des accompagnateurs :
    • Paix, respect de l’état de droit et de la souveraineté nationale. Coordinateur : José Luis Rodríguez Zapatero.
    • Vérité, justice, droits de l’homme, réparation des victimes et réconciliation.Coordinateur : Saint Siège.
    • Economique-Social : Coordinateur : Leonel Fernández.
    • Création de confiance et chronogramme électoral.Coordinateur: Martin Torrijos.

Au cours du débat, qui a été constructif et respectueux, des thèmes ont été abordés, présentés pas les deux parties.   Parmi eux, il a  été convenu d’en considérer les suivants :

  1. Engagement conjoint pour le maintien de la paix et l’entente entre les vénézuéliens.
  2. Révision de la situation des personnes privées de liberté.
  3. Cas des députés de l’Etat d’Amazonas
  4. Chronogramme et institutionnalité électorale et respect des processus électoraux prévus par la Constitution.
  5. Fonctionnement et autonomie des pouvoirs publics et respect de leurs compétences constitutionnelles respectives.
  6. Engagement commun pour améliorer les conditions d’approvisionnement en aliments et en médicaments.
  7. Explorer des alternatives qui impliquent l’action commune des instances de l’Etat pour traiter les thèmes économiques les plus urgents
  8. Nous faisons des vœux pour que les problèmes des vénézuéliens trouvent solution dans le cadre de la souveraineté nationale, et remercions hautement l’accompagnement international en soutien de ce Dialogue politique.

Dans le but de maintenir et de préserver un climat de paix et de concorde, le Gouvernement et l’Opposition s’engagent à baisser le ton d’agressivité du langage employé dans le débat politique.

En finalisant la réunion, il a été également accordé d’installer immédiatement les tables thématiques et d’évaluer leur progrès périodiquement.

Le Venezuela témoigne sa profonde reconnaissance au Saint Siège, à l’UNASUR et aux anciens présidents Fernández, Rodríguez Zapatero et Torrijos  pour avoir œuvré sans relâche pour le Dialogue de paix.

                                                                                              Caracas, le 30 octobre 2016

Le point sur le dialogue national: GOUVERNEMENT ET OPPOSITION SE REUNISSENT EN PRESENCE DU  SAINT SIEGE

Partager cet article

Repost 0