Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

 

Telesur, 23 octobre 2016

Diosdado Cabello, premier vice-président du Parti Socialiste Uni du Venezuela a donné des détails sur un plan intitulé « Opération Condor ».

Le premier vice-président du Parti Socialiste Uni du Venezuela (PSUV), Diosdado Cabello, a dénoncé samedi un nouveau plan violent organisé par la droite pour renverser le président Nicolás Maduro.

Le député a indiqué lors d'une conférence de presse que les détails de ce plan ont été trouvés dans le téléphone de José Vicente García, militant de Volonté Populaire qui a été arrêté le 18 octobre dernier avec 2 grenades et 2 bombes lacrymogènes qui devaient être utilisées pour attaquer le siège du gouvernement de l'état.

Le plan subversif est intitulé «  Plan Condor Rock and Roll » et a pour chefs Lester Toledo, David Smolansky, Dersón Guárate, Daniel Ceballos, Gaby Arellano, Yon Goicochea et Freddy Guevara. Il a été planifié par les partis d'extrême droite Volonté Populaire et Vente Venezuela.

A cette action subversive sont liés le plan de fuite que Ceballos prétendait mettre en œuvre le 1° septembre dernier et à la récente visite de sa femme Patricia de Ceballo et de Lilian Tintori au Pérou où elles ont rencontré le président Pedro Pablo Kusinski.

Ce coup d'Etat comporte 4 phases : la 1° va du 14 au 25 octobre, la 2° du 26 au 28 octobre, la 3° du 29 octobre au 9 novembre et la 4° débute le 10 novembre et doit s'achever par le renversement du Président élu constitutionnellement.

Pour atteindre ce but, ce plan envisage d'adopter la thèse de l'abandon de poste du président Nicolás Maduro ainsi que « la convocation à une grève nationale, l'attaque de casernes de l'armée et des forces Armées Nationales Bolivariennes, » a indiqué Cabello.

Phase 1 du 14 au 25 octobre : La MUD instaurera le concept anticonstitutionnel de « referendum révocatoire populaire ». L'Assemblée Nationale et les députés de droite convoqueront une session extraordinaire pour discuter de la nationalité du Président et de son abandon de poste.

Phase 2 du 26 au 28 octobre : Collecte de signatures et déclaration de désobéissance civile. Convocation à la grève générale. Demande de présence d'ONG et d'alliés de la droite.

Phase 3 du 29 octobre au 9 novembre : Concentration dans tous les états du pays. Lundi 31 octobre, marche vers l'Assemblée Nationale. Remise des signatures du « referendum révocatoire populaire » à l'Assemblée Nationale.

3 novembre : Destitution du président Maduro suite au referendum en alléguant un abandon de poste et des problèmes concernant sa nationalité.

5 novembre : Prise de la Carlota à Caracas. En même temps, prise de casernes de l'armée dans tout le pays.

6 novembre : Convocation à la grève générale.

9 novembre : Barrage des routes principales du pays.

Phase 4 du 10 novembre jusqu'à la chute du Président Maduro : Demande de soutien international et marche sur Miraflores

Publié le par Bolivar Infos

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

source en espagnol :

http://www.telesurtv.net/news/PSUV-denuncia-nueva-artimana-de-derecha-venezolana-para-derrocar-al-presidente-Maduro-20161023-0001.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2016/10/venezuela-nouvelle-menace-de-la-droite-pour-renverser-le-president-maduro.html

Venezuela : Nouvelle menace de la droite pour renverser le président Maduro

Partager cet article

Repost 0