Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Loi El Khomri. L’huma titre « Grève générale de 12 heures et marche jusqu’au Palais de l’Elysée ». Et encore : «  La bataille finale sera au Palais de l’Elysée ».

Emoi dans l’Hexagone ! Dix mille policiers quadrillent aussitôt un Paris survolé par des hélicoptères et des drones. Les rues grouillent de sbires de la BAC arborant des badges CGT, Parti communiste, France Insoumise. Les militaires sont consignés dans les casernes.

Deux douzaines de politologues, dix douzaines de journalistes, tout l’Etat-major de la droite et de la fausse gauche s’égosillent d’indignation républicaine. Tous les médias qui fabriquent l’opinion et qui appartiennent à des milliardaires applaudissent Manuel Valls qui dit que « Cela n’est pas tolérable et ne sera pas toléré ».

Pierre Laurent, Philippe Martinez et Jean Luc Mélenchon sont assignés à résidence (non, pas Arnaud Montebourg).

Bidochon et Dupont-Lajoie approuvent la fermeture du journal, la saisie de ses biens, la mise en garde à vue de son directeur.

Car nous sommes une démocratie, pas une dictature à la vénézuélienne contre laquelle nous nous dresserions comme un seul homme si le président touchait à un seul journal, une seule télé qui appellent ouvertement à un coup de force.

Théophraste R. ( Siempre con vosotros, bolivarianos !).

URL de cette brève 5216
http://www.legrandsoir.info/le-jour-ou-l-huma-a-appele-a-prendre-l-elysee.html

Le jour où l’Huma a appelé a prendre l’Elysée

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :