Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : L'opposition a réédité son plan violent

L'opposition vénézuélienne a réédité les violences de 2014 pour déstabiliser le Gouvernement et imposer un modèle néolibéral, a signalé la chancelière Delcy Rodríguez dans une interview exclusive accordée à Telesur.

« Quand la « Prise de Caracas » a été organisée, une campagne de guerre a commencé en prévenant qu'il y aurait une « prise » qui en finirait avec le gouvernement du Venezuela », a souligné le diplomate vénézuélienne à propos de al mobilisation de l'opposition de ce 1° septembre à Caracas.

Après 14 h (heure locale), quand la marche organisée par la Table de l'Unité Démocratique (MUD) s'est officiellement terminée, des groupes violents ont créé des foyers de déstabilisation sur l'autoroute de la capitale Francisco Fajardo. Ils ont provoqué des troubles et ont placé des engins sur la voie qui ont failli provoquer la mort de motocyclistes.

Malgré les foyers de violence provoqués par l'opposition, la chancelière a assuré que la paix a gagné. Le peuple révolutionnaire s'est concentré sur la Place Bolívar de Caracas pour exprimer son soutien à la Révolution Bolivarienne.

A propos du processus de referendum révocatoire réclamé par l'opposition, la chancelière a dit que le Gouvernement reconnaît le droit des Vénézuéliens à choisir mais ne permettra pas les violences ni « que pour porter atteinte à un Gouvernement, ils fassent usage de la mort et de la violence. »

Elle a assuré que la « Prise de Caracas » a été un plan de coup d'Etat « portant la marque de Washington » et a évoqué des actions de déstabilisation passées comme le coup d'Etat du 11 avril 2002 et ce qu'on appelle les guarimbas de 2014 qui ont fait 43 morts.

Cependant, le plan de coup d'Etat a été neutralisé : « C'est un triomphe du peuple chaviste, bolivarien et indépendant. Le président de la République a informé au bon moment du désarment de bandes paramilitaires qui devaient provoquer un massacre, » a-t-elle déclaré.

La droite a aussi pour objectif politique de porter atteinte au socialisme dans la région, a-t-elle dit. « Il n'est pas possible qu'au Brésil, 60 sénateurs de réputation douteuse prétendent minimiser l'appel de millions de personnes qui ont voté pour Dilma Rousseff. »

Resumen Latinoamericano/ 2 Septembre 2016.-

Publié le 3 Septembre 2016 par Bolivar Infos

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2016/09/02/canciller-venezolana-la-oposicion-reedito-su-plan-violento/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/09/venezuela-l-opposition-a-reedite-son-plan-violent.html

Venezuela : L'opposition a réédité son plan violent
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :