Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Argentine, le Brésil, l'Uruguay et le Paraguay se sont unis pour isoler le Venezuela

L'Argentine, le Brésil, l'Uruguay et le Paraguay ont décidé d'exercer pendant un semestre conjointement la présidence tournante du MERCOSUR, ce qui annule la décision du Venezuela d'assumer cette tâche malgré l'absence de consensus.

Un communiqué de la Chancellerie brésilienne rapporte cette information et révèle, en plus, que les 4 pays fondateurs du bloc ont incité le Venezuela à accélérer la ratification des accords internes faute de quoi, il sera « suspendu » le 1° décembre prochain.

Selon le texte, bien qu'il ait eu un délai jusqu'au 12 août 2016, le Venezuela n'a pas encore intégré dans son système juridique « d'importants accords et d'importantes règles du MERCOSUR », ce qui l'empêche d'exercer la présidence et même met en doute sa permanence dans le bloc.

Parmi ce que Caracas a en suspens, se trouvent l'Accord de Complémentarité Economique 18 qui traite de la libre circulation des biens ainsi que le Protocole de Promotion et de Protection des Droits de l'Homme et l'Accord sur la Résidence de Nationaux des Etats Membres du MERCOSUR.

Avec ces arguments, les pays fondateurs ont réglé le problème de la présidence du bloc que, bien qu'elle revienne à Caracas, le Paraguay, le Brésil et l'Argentine refusaient d'accepter à cause de la situation intérieure du pays.

Selon la Chancellerie brésilienne, l'accord entre les fondateurs du MERCOSUR établit que la présidence tournante sera exercée, pendant ce semestre, « par la coordination » de ces 4 pays qui « pourront définir des actions et adopter les décisions nécessaires dans le domaine économique et commercial. »

« Ce sera la même chose pour les négociations commerciales avec les pays tiers ou les blocs, » signale le texte en évoquant les tractations pour un accord avec l'Union Européenne (UE), le seul d’envergure que le bloc discute actuellement.

La présidence tournante a été exercée par l'Uruguay au premier semestre et au second, elle devait revenir au Venezuela, selon l'ordre alphabétique qui régit ces transmissions au MERCOSUR.

Sa période terminée, en juin dernier, l'Uruguay a refusé de continuer à exercer la présidence du MERCOSUR, que le Venezuela a décidé d'assumer malgré le refus explicite de 3 membres du bloc.

Selon a note signée par le chancelier brésilien José Serra, cet accord entre les fondateurs du MERCOSUR « a été adopté dans un esprit de préservation et de renforcement du bloc, de façon à assurer une continuité dans le fonctionnement de ses organes et de ses mécanismes d'intégration, de coopération et de coordination. »

Un autre communiqué, de al Chancellerie du Paraguay, cette fois, met l'accent sur la demande que le Venezuela accomplisse « les obligations prises dans son protocole d'adhésion » au bloc régional.

« Cette déclaration reflète (…) les étapes pour assurer l'équilibre des droits et des devoirs dans le processus d'adhésion du Venezuela, attentif au fait que ce pays n'a pas inclus dans sa législation nationale des règles essentielles du MERCOSUR, » a indiqué Asunción.

Le Venezuela a intégré de plein droit le MERCOSUR en 2012 alors que le Paraguay, qui n'avait pas encore ratifié son adhésion, était suspendu temporairement du bloc après le coup d'Etat institutionnel contre le président de l'époque Fernando Lugo réalisé à l'aide d'un procès politique controversé.

Resumen Latinoamericano 14 septembre 2016.

Publié le 15 Septembre 2016 par Bolivar Infos

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2016/09/14/la-cuatriple-alianza-funciona-argentina-brasil-uruguay-y-paraguay-se-unieron-para-aislar-a-venezuela/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/09/venezuela-l-argentine-le-bresil-l-uruguay-et-le-paraguay-se-sont-unis-pour-isoler-le-venezuela.html

L'Argentine, le Brésil, l'Uruguay et le Paraguay se sont unis pour isoler le Venezuela

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :