Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Venezuela : L'opposition refuse le dialogue politique

Caracas – L'ex vice-président vénézuélien José Vicente Rangel a affirmé que la Table de l'Unité Démocratique (MUD, une coalition de l'opposition), refuse le dialogue politique avec le Gouvernement de Nicolás Ma­duro bien qu'elle prétende avoir une autre attitude, a informé PL.

Ils disent accepter l'établissement d'une table de négociations mais ils posent des conditions incompatibles, inacceptables, farfelues, révélatrices de la décision adoptée par la direction de la MUD de refuser, finalement, de dialoguer, a-t-il signalé dans sa chronique El Espejo intitulée ce lundi « Une carte dans la manche ».

Pour le journaliste, alors que la majorité des Vénézuéliens veut une solution pacifique grâce à des conversations entre les parties et qu'il y a, dans le monde, des déclarations unanimes dans ce sens-là, les opposants, en réalité, ne le désirent pas.

L'opposition n'accepte pas les appels au dialogue du président Maduro parce qu'elle considère que c'est le moment d'en finir avec le gouvernement bolivarien, a déclaré l'homme politique vénézuélien dans le journal Últimas Noticias.

C'est la calcul erroné qui a conduit cette même opposition, il y a 14 ans, lors de la tentative de renversement du président de l'époque Hugo Chávez, de la grève de l'industrie pétrolière et des guarimbas (actions de vandalisme et violences organisées par l'opposition), a-t-il ajouté.

La politique est celle du dialogue et elle constitue une pratique constante dans l'histoire. Le conflit de l'Etat de Colombie avec les FARC à La Havane dans lequel tout indique qu'on a obtenu la paix après 50 ans de mort et de désolation. Peut-être nous, les Vénézuéliens, ne pouvons-nous obtenir quelque chose de similaire maintenant, quand nous ne nous tuons pas encore ? S'est-il demandé.

Celui qui est aussi avocat a considéré que si le referendum révocatoire contra Ma­duro, une des exigences de la MUD, n'a pas lieu, la responsabilité n'en reviendra pas au Gouvernement Chaviste.

Il a également dénoncé l'action de déstabilisation contre la démocratie vénézuélienne grâce à une opération des médias et à une opération économique pour en finir avec l'ordre constitutionnel organisée par la droite vénézuélienne avec la complicité de ceux qui opèrent hors du pays.

L'opposition n'arrête pas de mentir pour discréditer la réalité et foncer sur le Conseil National Electoral, les forces Armées nationales Bolivariennes et le Pouvoir Citoyen ou le Tribunal Suprême de Justice, a-t-il ajouté.

Prensa Latina 18 juillet 2016

Publié le 19 Juillet 2016 par Bolivar Infos

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Source en espagnol :

http://www.granma.cu/mundo/2016-07-18/oposicion-venezolana-evita-el-dialogo-politico-18-07-2016-22-07-12

Venezuela : L'opposition refuse le dialogue politique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :