Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Venezuela : La chancelière condamne l'ingérence et le manque de respect de Macri

La chef de la diplomatie du Venezuela, Delcy Rodríguez a assuré que le président argentin est devenu « une page obscure de l'histoire de l'Argentine ».

La chancelière vénézuélienne Delcy Rodríguez a exprimé vendredi sa condamnation de « l'ingérence et du manque de respect » du président de l' Argentine Mauricio Macri après qu'il ait déclaré que le Venezuela a soi-disant besoin d'un « processus de transition » à cause de la situation dans laquelle il se trouve.

Sur son compte Twitter, la ministre des Relations Extérieures du Venezuela a signalé que « face à l'ingérence et au manque de respect de @mauriciomacri nous nous voyons obligés à nouveau de lui rappeler ce que fut notre position au sommet du MERCOSUR. »

« En à peine 3 ois de gouvernement, le président @mauriciomacri conduit notre chère Argentine sur le chemin de la destruction sociale et économique », a écrit la fonctionnaire.

En ce sens, elle a évoqué les plus de 140 000 licenciements enregistrés par les syndicats argentine dans tous les services et la violation de la liberté d'expression pendant les premiers mois du gouvernement de Macri.

« Pdte @mauriciomacri maltraite et emprisonne les leaders sociaux historiques... son dévouement aux fonds vautours et la défense éphémère des Malouines l'ont transformé en une page obscure de l'histoire de l'Argentine », a assuré la chef de la diplomatie vénézuélienne.

Elle a dit,e n outre, qu'il est « regrettable qu'il ait opté pour servir des centres de l'empre au lieu de fomenter l'union sud-américaine ».

« Soyons libres, le reste importe peu... tout ce dont il se mêle avec le Venezuela se dessèche ! Pdte @mauriciomacri passera à l'oubli dans l'histoire des peuples de gloire et de liberté ! »

Le contexte :

Mauricio Macri a déclaré vendredi qu'il était soi-disant inquiet pour le Venezuela et qu'il considère que celui-ci doit s'ouvrir au dialogue » pour que le pays ne continue pas ainsi. Cependant, il n'évoque pas la grave situation économique et sociale dans laquelle se trouve l'Argentine après qu'il ait pris les rennes du pays.

On estime que cette année, l'inflation en Argentine dépasse les 50% tandis que le gouvernement ne trouve rien de mieux à faire que d'augmenter le prix de l'essence et les tarifs des services publics.

Macri dit qu'il défend « ce qui, pour l'Argentine, est une politique d'Etat : la défense des droits de l'homme et la défense des droits de tous les Vénézuéliens ». Mais il ne dit pas que dans son pays, il viole la liberté d'expression avec la censure et la fermeture de médias mais aussi avec la persécution des défenseurs des droits de l'homme.

Telesur, 6 mai 2016

Publié le 7 Mai 2016 par Bolivar Infos

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Source en espagnol :

http://www.telesurtv.net/news/Canciller-venezolana-rechaza-injerecismo-e-irrespeto-de-Macri-20160506-0068.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/05/venezuela-la-chanceliere-condamne-l-ingerence-et-le-manque-de-respect-de-macri.html

Venezuela : La chancelière condamne l'ingérence et le manque de respect de Macri

Partager cet article

Repost 0