Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Venezuela: Déclaration de la XII° Rencontre du Réseau en Défense de l'Humanité

Les peuples de Notre Amérique supportent l'offense de recolonisation conservatrice par l'impérialisme et les oligarchies locales. On cherche à effacer toutes les conquêtes des processus progressistes régionaux dans les domaines de la justice sociale, de la souveraineté, de l'intégration et de la création d'un authentique pouvoir populaire.

Dans ce contexte, le Venezuela est l'une des cibles principales aussi bien à cause de ses énormes richesses que des menaces que représente don exemple d'espoir.

La Révolution Bolivarienne s'est soumise en décembre 2015 à un processus électoral sous des pressions de toutes sortes. On a lancé contre le peuple vénézuélien une guerre économique, médiatique et psychologique et on a utilisé des méthodes de déstabilisation violentes en utilisant des agitateurs payés, des tueurs à gages et des paramilitaires. La crise mondiale et la baisse induite des prix du pétrole ont aggravé la situation de façon dramatique. Le décret de l'empire qui qualifie le Venezuela de menace "inhabituelle et extraordinaire pour la sécurité nationale des Etats-Unis" ajoute un nouveau facteur au climat de coercition qu'on a déjà créé.

Après les résultats des élections, on a mis en marche un plan sinistre et bien élaboré qui cherche à renverser le gouvernement du Président élu légitimement par le peuple, Nicolás Maduro Moros, et à détruire tout ce qui a à voir avec l'oeuvre de la Révolution, ses importantes réussites sociales et les idéaux du Commandant Hugo Chávez Frías.

Le Venezuela révolutionnaire a appliqué pour la première fois la distribution de la rente pétrolière au bénéfice des majorités et face à l'adversité et aux obstacles es plus graves, s'est engagé à conserver les politiques sociales au profit des pauvres. Il a réalisé des tâches audacieuses et très complexes pour résoudre les problèmes structuraux de la nation et a réussi à préserver la paix et la stabilité. Il travaille pour réunir les forces patriotiques et bolivariennes dans l'union civique et militaire conformément à l'histoire libertaire de la nation. Il continue à s'engager dans une lutte sans trêve contre la corruption et la bureaucratie, pour le renforcement des communes et la reconnaissance des droits des peuples originaires et afro-descendants et des droits de la nature.

Nous, les membres du Réseau des Intellectuels, Artistes et Mouvements Sociaux en Défense de l'Humanité, affirmons notre solidarité envers la Révolution Bolivarienne. Nous exigeons l'abrogation immédiate de l'infâme décret du gouvernement états-unien contre le Venezuela. Nous rejetons le harcèlement de la réaction et la censure pour faire taire la voix digne de Telesur. Nous condamnons les lois comme celle que le peuple appelle à juste titre "loi d'amnésie criminelle" ou "d'auto-pardon" pour ceux qui, par leurs actions séditieuses, ont causé et continuent à causer la mort et la douleur de nombreuses familles vénézuéliennes, ce qui équivaudrait à légaliser l'impunité.

Pour que l'Amérique Latine et les Caraïbes puissent être effectivement une "zone de paix" comme l'a proclamé la CELAC, il est indispensable de freiner définitivement les tentatives de coup d'Etat contre le gouvernement bolivarien et de préserver l'ordre constitutionnel. Nous faisons nôtre l'esprit œcuménique, humaniste et inclusif du Congrès de la Patrie.

Nous invitons à une large mobilisation pour défendre la souveraineté et l'auto-détermination du peuple vénézuélien et soutenir tous les gouvernements, tous les dirigeants et tous les activistes progressistes de la région victimes d'une véritable chasse de la part de la réaction intérieure et de l'Empire. Un processus identique au Plan Cóndor est en marcha en Amérique Latine quand on renforce la persécution de tous ceux qui luttent pour l'émancipation.

Le Réseau condamne énergiquement toute tentative de coup d'Etat au Brésil et l'utilisation séditieuse de la justice pour criminaliser des dirigeants politiques populaires comme Dilma Rousseff, Lula da Silva et Cristina Kirchner. Nous appelons à se rassembler devant les Ambassades du Brésil dans le monde entier, en solidarité avec le gouvernement brésilien et pour condamner les tentatives de coup d'Etat et la répression paramilitaire contre le Mouvement des Sans Terre. Nous condamnons le lâche assassinat de Berta Cáceres, dirigeante du peuple Lenca du Honduras et nous nous prononçons pour la libération de la combattante indigène Milagro Sala, d'Argentine et pour celle de l'indépendantiste portoricain Oscar López Rivera en prison depuis 35 ans. Nous soutenons les demandes de justice pour le crime d'Etat contre les 43 étudiants d'Ayotzinapa. Nous condamnons le para-militarisme en Colombie et l'assassinat de 120 militants de Marcha Patriótica l'année dernière qui représente un sérieux obstacle aux désirs de paix de ce peuple frère.

Le Réseau blâme la tentative pour traîner dans la boue l'autorité politique et éthique du président de la Bolivie Evo Morales, un de ses membres fondateurs, par une stratégie de manipulation et de mensonges. Exprime son soutien au président de l'Ecuador Rafael Correa qu'on a essayé de renverser et qui est constamment harcelé. Condamne les tentatives pour utiliser la délinquance de droit commun à des fins politiques pour déstabiliser le gouvernement du Salvador.

Construisons ensemble une plateforme avec un ordre du jour commun, des médias anti-hégémoniques qui comprennent Telesur et d'autres chaînes publiques, des sites internet, des réseaux sociaux, des agences de presse et des radios communautaires. Il est vital de contribuer à l'enrichissement spirituel des êtres humains grâce à l'art, loin de la dictature du marché et de créer une échelle de masse, surtout dans les nouvelles générations, une nouvelle culture opposée au consumérisme, qui contribue à la formation d'un sujet social non manipulable, solidaire et critique, qui résiste à l'assassinat ou à l'oubli de notre mémoire, de notre patrimoine identitaire et de notre conscience historique.

Comme dirait l'un de nos poètes, "un peuple qui sa rend fort par son langage et par ses actes libres est une menace pour l'Empire et est l'aube de l'Humanité".

Caracas, 11 avril 2016

Publié le 12 Avril 2016 par Bolivar Infos

Source en espagnol:

http://www.cubadebate.cu/especiales/2016/04/11/detengamos-la-ofensiva-de-recolonizacion-conservadora-declaracion-de-red-de-intelectuales/#.VwybZ4SGcRE

URL de cet article:

http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/04/venezuela-declaration-de-la-xii-rencontre-du-reseau-en-defense-de-l-humanite.html

Venezuela: Déclaration de la XII° Rencontre du Réseau en Défense de l'Humanité

Partager cet article

Repost 0