Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ils n’avaient laissé qu’une terre sèche. Une plaine raclée jusqu’au cœur. Un sol si fatigué de ne produire que de la canne à sucre empoisonnée. Là où on avait cessé de semer, on a continué à labourer, et après le passage et le repassage de la charrue, le vent est venu arracher la couche supérieure. Tout s’est érodé. Les pluies ont emporté ce qui restait. La terre s’est fendue partout et dans ses failles s’est engouffré l’oxygène qui a tué les micro-organismes. Quand elle se craquèle, elle est presque déjà stérile. Imaginez un corps ainsi maltraité, un corps de 2400 hectares. Une chose pareille doit faire mal.

Pour consulter l'article complet:

Source: https://venezuelainfos.wordpress.com/2015/12/01/nous-ne-serons-plus-jamais-une-terre-seche-luttes-agroecologiques-et-travail-des-sans-terre-du-bresil-dans-la-revolution-bolivarienne/

« Nous ne serons plus jamais une terre sèche ». Luttes agroécologiques et travail des Sans Terre du Brésil dans la Révolution bolivarienne
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :