Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Caracas, 22 août AVN.- Le président de l'Assemblée Nationale, Diosdado Cabello, a alerté samedi sur le fait que des secteurs de la droite vénézuélienne soutiennent les actions criminelles qui portent atteinte à la sécurité et au bien-être du peuple comme la contrebande, le para-militarisme, e trafic de drogues et le blanchiment d'argent qui se déroulent sur la frontière avec la Colombie.

"La MUD (Table de l'Unité Démocratique) a émis un communiqué qui condamne les mesures constitutionnelles d'exception adoptées par le Gouvernement National, ce qui met en évidence le fait qu'ils sont d'accord avec ces activités qui cherchent seulement à porter préjudice au peuple et à la nation", a-t-il déclaré depuis le siège de la Haute Commission Présidentielle situé à Miraflores, Caracas.

En ce sens, il a déclaré que la haute commission rejette ces actions mises en place par la droite vénézuélienne tout en maintenant sa position de soutien aux mesures adoptées par le Gouvernement Bolivarien pour rétablir l'ordre, la paix et la tranquillité sur la frontière avec la Colombie, un territoire qui a été la scène de pratiques para-militaires qui portent atteinte aux populations des 2 nations.

"Cette mesure se situe dans le cadre de la constitution de 1999 et non de celle de la IV° (grande charte de 1961) qui stipulait un Etat d'Exception pour suspendre les garanties, réprimer le peuple. Nous, nous cherchons par cette mesure à protéger le peuple qui l'a soutenue et applaudie, surtout dans les municipalités frontalières", a signalé Cabello sur VTV.

De même, il a indiqué que des secteurs de la droite soutiennent d'autres activités de terreur comme l'assassinat de Liana Hergueta perpétré par José Pérez Venta qui est impliqué dans la direction des partis membres de la MUD et a participé en 2014 aux guarimbas qui ont fait 43 morts et des centaines de blessés.

"Que cette façon de penser face à cette situation est simpliste! Ils mettent en évidence qu'ils soutiennent la contrebande, l'accaparement, le trafic de drogues et le para-militarisme démontré dans le cas de Liana Hergueta", a regretté Cabello.

D'autre part, il a indiqué que la priorité du Gouvernement National en prenant ces mesures constitutionnelles, est de donner le plus de sécurité possible aux Vénézuéliens qui vivent dans l'état de Tachira "et de s'occuper d'autres endroits de la frontière du Venezuela prochainement".

Cabello souligne que le peuple soutient le Gouvernement National face à ces mesures et a indiqué que les mesures touchent seulement les groupes criminels comme les accapareurs, les contrebandiers, les paramilitaires et ceux qui financent ces groupes.

Le président Nicolas Maduro a déclaré vendredi l'état d'exception constitutionnel pour 60 jours dans les municipalités frontalières de Bolivar, Ureña, Junin, Capacho-Libertad et Capacho-Independencia, dans l'état deTachira. Cette action peut être prorogée pour 60 jours de plus.

En signant un décret présidentiel, le Président a pris cette mesure qui permet aux autorités civiles, militaires et policières d'agir pour rétablir, dans le cadre de la Constitution de la République, l'ordre, la paix et la saine convivialité dans cette région.

Source en espagnol:

http://www.avn.info.ve/contenido/cabello-sectores-derecha-apoyan-acciones-criminales-que-atentan-contra-pueblo

URL de cet article:

http://cubasifranceprovence.over-blog.com/2015/08/venezuela-la-mud-condamne-les-mesures-prises-par-le-president-maduro-pour-retablir-l-ordre-sur-la-frontiere.html

traduction Françoise Lopez

Venezuela: des secteurs de la droite soutiennent des actions criminelles contre la populationLa MUD condamne les mesures prises par le Président Maduro pour rétablir l'ordre sur la frontière

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :