Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Caracas, 27 août AVN.- Le Venezuela a rappelé pour consultation son ambassadeur en Colombie, Iván Rincón, comme réponse diplomatique à la décision qu'a pris un peu plus tôt le Gouvernement colombien de rappeler pour consultation son ambassadeur à Caracas.

La Colombie a pris cette mesure le lendemain de la réunion entre les chancelières des deux pays pour mettre en place des efforts pour la sécurité et la paix sur le frontière.

La chancelière du Venezuela, Delcy Rodríguez, a donné cette information sur son compteTwitter, @DrodriguezVen sur lequel elle a précisé que le Gouvernement Bolivarien évaluera les mesures à prendre face à l'attitude du Gouvernement de Juan Manuel Santos qui ne reconnaît pas les agressions dont souffre le peuple vénézuélien sur la frontière avec la Colombie à cause du para-militarisme et de la guerre économique.

De plus, elle a regretté que les autorités colombiennes fassent échouer les accords obtenus lors de la réunion avec son homologue, María Ángela Holguín, à Carthagène des Indes où elles ont décidé de mécanismes directs de communication pour aborder le problème frontalier et de joindre leurs efforts pour construire ensemble une nouvelle frontière où la paix, le respect et la production soient le ciment essentiel.

Le 19 août dernier, 3 membres des Forces Armées Nationales Bolivariennes (FANB) ont été gravement blessés par un groupe de paramilitaires alors qu'ils accomplissaient des tâches de sécurité contre la contrebande d'extraction - une stratégie illicite qui fait partie de a guerre économique orchestrée par la droite nationale et internationale - un délit qui porte atteinte à la sécurité alimentaire du peuple vénézuélien, un droit constitutionnel revendiqué par la Révolution Bolivarienne.

Face à cette attaque contre la souveraineté et la sécurité du Venezuela, ce m^me jour, le chef de l'Etat vénézuélien, Nicolás Maduro, a ordonné de fermer la frontière dans l'état de Tachira, une mesure qui a été étendue jusqu'à nouvel ordre vendredi 21 août, où a été déclaré, de plus, l'Etat d'Urgence constitutionnel dans plusieurs municipalités de cet état.

La zone frontalière est actuellement touchée par des pratiques paramilitaires et par la contrebande d'extraction d'aliments et de produits du panier de base de la ménagère vénézuélienne vers la Colombie qui ont une incidence négative sur la vie économique et sociale du Venezuela.

En plus de la frontière, le Venezuela et la Colombie partagent des liens historiques basés sur la lutte du Libérateur Simón Bolívar. En ce sens, jeudi, la chancelière Rodríguez a affirmé la fraternité entre les deux peuples. "Nous assurons le peuple frère de Colombie de nos de nos liens d'amitié et d'union basés sur une histoire commune de liberté et d'indépendance", a écrit la diplomate dans un autre message sur le réseau social.

Source en espagnol:

http://www.avn.info.ve/contenido/venezuela-llama-consulta-su-embajador-colombia

URL de cet article:

http://cubasifranceprovence.over-blog.com/2015/08/le-venezuela-rappelle-pour-consultation-son-ambassadeur-en-colombie.html

traduction Françoise Lopez

Le Venezuela rappelle pour consultation son ambassadeur en Colombie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :