Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

traduction Françoise Lopez

Caracas, 22 décembre AVN - Le président de la République, Nicolas Maduro, a dénoncé une campagne des secteurs de la droite pour obtenir l'effondrement des Pouvoirs Publics de la nation.

Le chef de l'Etat a condamné le refus des députés de la droite de désigner ce lundi lors de la session plénière de l'Assemblée Nationale (AN) les nouvelles autorités des pouvoirs Judiciaire, Electoral et Citoyen.

"la droite utilise le peu de force qu'elle a à l'Assemblée Nationale pour faire des dégâts et jouer l'effondrement et la régression du pays", a-t-il déclaré au Palais de Miraflores, à Caracas, où il rencontrait les gouverneurs et le Haut Commandement Politique de la Révolution.

Il a signalé que l'attitude des députés de l'opposition "est le produit du caprice d'un secteur qui n'a pas de leadership ni de chef politique" et qui est au service de l'impérialisme.

Maduro a regretté que l'opposition "soit incapable d'avoir un geste de respect pour la Constitution et de coopérer avec la paix du pays" et préfère perdre ses perspectives politiques et ficher par terre tout le travail réalisé par les Commissions de l'Assemblée Natioanle pour désigner les nouvelles autorités.

"L'Assemblée Nationale a l'obligation d'élire les représentants des Pouvoirs Publics et tous les processus ont été mis en oeuvre de leur sélection, toutes les Commissions ont été installées et l'opposition y a participé avec tous ses droits et devoirs", a indiqué le président en présentant au pays un des rapports des Commissions, signé aussi bien par les députés du groupe bolivarien que par ceux de l'opposition.

"Là, il y a la signature de députés de l'opposition comme Alfonso Maquina, Guillermo Palacios, Morel Rodríguez et Biaggio Pilieri avalisant les candidats magistrats", a-t-il signalé.

Le président a indiqué que le processus pour approuver les nouvelles désignations "se déroulait à un bon rythme, au moyen d'un dialogue transparent et fluide" jusqu'à ce que vendredi dernier, il y ait une demande de la part de représentants de l'impérialisme nord-américain et "la nervosité et la bagarre entre les fractions de l'opposition ont commencé".

"Ceux qui ont le pouvoir politique et économique seront imposés et le travail réalisé sera méprisé pour obtenir l'effondrement des institutions", a déclaré Maduro.

Ce lundi, l'Assemblée Nationale a tenu un session ordinaire pour élire les représentants au Conseil National Electoral (CNE, Pouvoir Electoral), des magistrats au Tribunal Suprême de Justice (TSJ, Pouvoir Judiciaire) et au Défenseur du Peuple, à l'Inspection Générale et au Ministère Public (Pouvoir Citoyen).

Lors de cette session, seuls ont pu être élus les représentants du Pouvoir Citoyen: Tarek William Saab, comme Défenseur du Peuple, Manuel Galindo Ballesteros, Inspecteur Général de la République et Luisa Ortega Díaz, Procureur Général de la République.

Les représentants du CNE passeront aux mains du TSJ étant donné que le vote n'a pas réuni la majorité qualifiée suite au refus de la droite.

Pendant ce temps, l'élection des magistrats au TSJ est repoussée à une nouvelle session prévue pour le vendredi 26 décembre.

Source en espagnol:

http://www.avn.info.ve/contenido/maduro-denuncia-campaña-derecha-para-lograr-colapso-poderes-públicos

URL de cet article:

http://cubasifranceprovence.over-blog.com/2014/12/venezuela-maduro-denonce-une-campagne-de-rdroite-pour-obtenir-l-effondrement-des-pouvoirs-publics.html

Venezuela: Maduro dénonce una campagne de la droite pour provoquer l'effondrement des pouvoirs publics

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :