Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Parlement Européen: les victimes des guarimbas au Venezuela demandent à être entendues

Traduction Françoise Lopez

 

Des membres des familles et des blessés des violences encouragées par des dirigeants de l'extrême droite en février dernier exigent des parlementaires européens qu'ils les écoutent pour exposer la vérité sur ces actions fascistes.

 

Le Comité des victimes des Guarimbas et du Coup d'Etat Permanent ont remis vendredi un document à la Mission de l'Union Européenne au Venezuela dans lequel ils sollicitent une audience devant la Chambre Européenne pour exposer la vérité sur les actions promues par la droite.

 

La porte-parole du comité, Yendry Velásquez, a expliqué que cette demande est faite pour répondre à une résolution approuvée par des membres du Parlement européen à propos de la situation judiciaire du dirigeant de l'extrême droite vénézuélienne Léopoldo Lopez, un des responsables des violences survenues en février de cette année qui ont fait plus de 40 morts et 800 blessés.

 

"Nous sommes fatigués de rester silencieux et qu'on voit seulement un groupe réduit de personnes ou ces grands noms comme ils s'appellent eux-mêmes, et nous, les Vénézuéliens ordinaires, ceux qui ont perdu la vie en rentrant chez eux, ceux qui ont été blessés, nous réclamons justice et que la vérité soit connue", a souligné Velasquez.

 

Le Parlement Européen demande dans sa résolution que Lopez soit libéré, c'est pourquoi le comité qui compte 180 personnes entre les membres des familles et les blessés, exige d'être écouté par les parlementaires car ils condamnent catégoriquement cette résolution.

 

Leopoldo Lopez est jugé pour avoir promu les violences enregistrées dans la soirée du 1é février dernier, quand des groupes fascistes ont attaqué plusieurs sièges ministériels et unités du système de transport  urbain Metrobus à Caracas. Ces violences faisaient partie du plan de déstabilisation La Sortie tramé par des dirigeants d'extrême droite  conduits par Leopoldo Lopez.

 

Ce plan a été articulé pour commencer la guerre économique, développer la contrebande, l'inflation induite, l'accaparement et les sur-prix des produits du panier de la ménagère dans le but de renverser le gouvernement de Nicolas Maduro.

 

http://www.telesurtv.net/news/Victimas-de-Guarimba-en-Venezuela-piden-audiencia-en-Eurocamara-20141212-0046.html

Traduction Françoise Lopez / Cuba Si France Provence

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :