Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Caracas, 4 décembre (RHC-PL) Les autorités vénézuéliennes ont dénoncé l'ingérence du gouvernement étasunien dans les affaires internes de ce pays et les nouvelles tentatives de l'opposition de déstabiliser la révolution bolivarienne.

Dans des déclarations données à la presse hier, Diosdado Cabello le président de l'Assemblée Nationale vénézuélienne, a condamné la tenue de réunions à Caracas, entre un fonctionnaire de la Maison Blanche et des dirigeants de l'opposition, dont l'ancienne député María Corina Machado, accusée de tentatives de magnicide par le Parquet.

Le leader parlementaire a qualifié l'attitude de Washington de manque de respect, d'ingérence dans les affaires internes du Venezuela et de provocation contre son gouvernement. Diosdado Cabello a averti que son pays ne permettra pas que les États-Unis interviennent dans la politique du Venezuela et il a assuré qu'il existe des preuves qui impliquent María Corina Machado dans une affaire de conspiration et de tentative de magnicide.

Le député a par ailleurs dénoncé l'existence d'un groupe d'extrême-droite qui recense les logements des militants et sympathisants de la révolution bolivarienne pour organiser des attaques contre eux.

EDITÉ PAR MICHELE CLAVERIE

Radio Havane Cuba

LE VENEZUELA DENONCE L'INGERENCE DES ETATS-UNIS ET DE NOUVELLES AGRESSIONS DE L'OPPOSITION
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :