Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

traduction Françoise Lopez

Nous, les Chefs d'Etat et de Gouvernement des pays membres de l'Alliance Bolivarienne pour les Peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples (ALBA-TCP) réunis à La Havane, le 1' décembre 2014 pour commémorer le X° anniversaire de l'Alliance, un organisme d'intégration vraiment latino-américaine et caribéenne basé sur les principes de solidarité, de justice sociale, de coopération et de complémentarité économique, fruit de la volonté politique et de la profonde vocation intégrationiste des Commandants Fidel Castro Ruz et Hugo Chavez Frias.

De la même façon, nous célébrons le XX° anniversaire de la première rencontre à La Havane de ces grands leaders de nos peuples, fidèles exemples et défenseurs de l'héritage des libérateurs d'Amérique Latine et des Caraïbes.

Nous exprimons notre ferme engagement envers la consolidation et le développement de l'ALBA-TCP et la lutte pour la seconde et définitive indépendance de l'Amérique Latine et des Caraïbes, en accord avec les idéaux de nos grands hommes, dans un contexte régional complexe caractérisé par une offensive du capitalisme transnational globalisé et de l'impérialisme étasunien qui prétendent déstabiliser et renverser des gouvernements progressistes démocratiquement élus par leurs peuples.

Convaincus que l'ALBA-TCP constitue aujourd'hui un inexpugnable bastion dans la défense de la souveraineté des peuples de la région et des nations du Sud, nous décidons de :

1. Ratifier les principes de solidarité, de coopération véritable et de complémentarité entre nos pays dans l'exploitation rationnelle et en fonction du bien-être de nos peuples, de leurs ressources naturelles - y compris de leur potentiel énergétique - dans la formation intégrale et intensive du capital humain que demande notre développement et dans la satisfaction des besoins et des aspirations de nos hommes et de nos femmes, proclamés dans la Déclaration Conjointe signée par les Commadants Fidel Castro et Hugo Chavez et dans d'autres docuements.

2. Saluer l'entrée comme membres de plein droit de la Fédération de San Cristobal et Nieves et de la Grenade, des nations soeurs des Caraïbes qui adhèrent aux principes fondateurs de l'Alliance Bolivarienne pour les Peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples (ALBA-TCP).

3. Saluer les avancées enregistrées dans le processus de négociation du Traité Constitutif de l'ALBA-TCP.

4. Ratifier le soutien aux efforts que déploie le Gouvernement de la République Bolivarienne du Venezuela dirigé par le président Nicolas Maduro Moros pourpréserver l'immense héritage du Commandant Hugo Chavez Frias.

5. Soutenir le Gouvernement Bolivarien du Venezuela dans ses efforts pour préserver la paix dans le pays et vaincre définitivement les tentatives de déstabilisation et la guerre économique engagée par les ennemis intérieurs et extérieurs du processus bolivarien, considérant que ces agressions constituent aussi une menace contre les efforts d'intégration de toute la région.

6. condamner énergiquement l'approbation par le Congrès des Etats-Unis de sanctions contre la République Bolivarienne du Venezuela et exprimer le plus profond soutien et la plus profonde solidarité avec le peuple et le gouvernement de ce pays frère en soulignant que les pays de l'ALBA-TCP ne permettraient pas l'utilisation de vielles pratiques déjà appliquées dans la région, destinées à favoriser le changement de régime politique, comme c'est arrivé dans d'autres régions du monde. En même temps, condamner fermement toute agression, que ce soit de type légal, économique ou politique, contre la République Bolivarienne du Venezuela ainsiq ue contre tout autre membre de l'ALBA-TCP.

7. Soutenir l'engagement de la République Bolivarienne du Venezuela envers le projet PETROCARIBE, reconnu pour son utilité et son apport à la sécurité énergétique et au développement économique et social des pays membres et condamner les campagnes de diffamation contre PETROCARIBE.

8. Féliciter le Réseau en Défense de l'Humanité (REDH) qui a tenu sa rencontre à Caracas, République Bolivarienne du Venezuela, du 11 au 13 décembre, à l'occasion du X° anniversaire de sa création et continuer à soutenir son rôle dans la mobilisation de l'opinion publique internationale en faveur des causes les plus justes et contre la domination impérialiste.

9. Réclamer une fois de plus au gouvernement des Etats-Unis d'Amérique un changement de politique envers la République soeur de Cuba qui envisage la fin immédiate du blocus économique, commercial et financier, l'arrêt des actions subversives, illégales et secrètes, y compris celles qui emploient les technologies de l'information et des communications qui violent la souveraineté et le droit des peuples à l'autodétermination, la fin de l'absurde inclusion de Cuba dans la fallacieuse et arbitraire liste des pays qui soutiennent le terrorisme international et la libération immédiate des 3 combattants anti-terroristes cubains qui sont encore injustement emprisonnés aux Etats-Unis. Réaffirmer le soutien au droit souverain de la République de Cuba à participer au Sommet des Amériques sans aucune condition, conformément aux souhaits exprimés par les pays latino-américains et caribéens à l'occasion du VI°Sommet de Carthagène.

10. Soutenir les pays affectés par les intérêts des transnationales et les spéculateurs financiers dans leur légitime défense contre les décisions élises par les instances d'arbitrage extra-territoriales. Dans ce cadre, nous revendiquons les engagements que nous avons pris à la II° Conférence Ministérielle sur les Etats et les Transnationales, en particulier la mise en place de l'Observatoire du Sud.

11. Réitérer notre solidarité avec la réclamation juste et historique de l'Etat Plurinational de Bolivie sur son droit à un accès souverain à la mer.

12. Saluer la prochaine accession à la Présidence tournante d ela CELAC de la République soeur d'Equateur, en 2015, à partir du III° Sommet de cette organisation régionale qui aura ieu à San José, Costa Rica. De même, réitérer l'engagement de soutenir la gestion de l'Equateur à la tête de la Communauté et de travailler en faveur du renforcement et de la consolidation de la CELAC en tant que mécanisme de concertation politique et d'intégration, d'essence véritablement latino-américaine et caribéenne.

13. Féliciter l'Etat Plurinational de Bolivie pour sa récente élection comme membre du Conseil des Droits de l'Homme des Nations Unies à partir de 2015, ce qui constitue une reconnaissance du travail louable du gouvernement bolivien dirigé par le camarade président Evo Morales Ayma en faveur des droits de l'homme. Les pays de l'ALBA-TCP expriment leur solidarité et ratifient leur engagement de soutenir la Bolivie dans cette nouvelle et importante tâche.

14. Saluer l'élection de la République Bolivarienne du Venezuela soeur comme Membre Non Permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour la période 2015-2016. Cela constitue un reflet du grand prestige et du grand leadership atteints par le Venezuela et du soutien de la majorité de la communauté internationale à la Révolution Bolivarienne conduite par le camarade président Nicolas Maduro Moros. Les pays de l'ALBA-TCP réitèrent leur engagement à soutenir la gestion du Venezuela dans cette organisation.

15. Féliciter l'Etat Plurinational de Bolivie pour sa conduite réussie de la Présidence du G-77 plus la Chine dont les résultats ont contribué à l'éclat des peuples du Sud, à la lutte pour l'éradication de la pauvreté et de la faim, provoqué le respect des droits de la Terre Mère et du travail pour atteindre le bien vivre, en harmonie avec la nature.

16. Saluer la prochaine accession à la Présidence tournante de l'Union des Nations Sud-américaines (UNASUR) par la République Bolivarienne du Venezuela soeur, en avril 2016.

17. Féliciter le Gouvernement de la République d'Equateur pour l'inauguration du nouveau siège de l'UNASUR à Quito, Moitié du Monde, et pour le re-lancement de l'intégration sud-américaine renforcée par la nomination de l'ex président Ernesto Samper comme Secrétaire Général de l'UNASUR, l'adoption de la citoyenneté sud-américaine, la création de l'Ecole Sud-américaine de Défense, parmi d'autres choses importantes.

18. Réaffirmer son soutien à la République Bolivarienne du Venezuela à l'occasion de son accession à la Présidence du Mouvement des Pays Non Alignés (MNOAL) à partir de 2015.

19. Féliciter l'Honorable Gaston Alphonso Browne pour son élection, le 12 juin, comme Premier Ministre d'Antigua et Barbuda, le camarade Evo Morales Ayma pour sa réélection le 12 octobre comme Président de l'Etat Plurinational de Bolivie et l'Honorable Roosevelt Skerrit, Premier Ministre de la Communauté de la Dominique, pour sa réélection le 8 décembre, qui confirment la haute vocation démocratique des peuples de l'ALBA-TCP.

20. Féliciter les parties impliquées dans les Dialogues de Paix à La Havane entre le Gouvernement colombien et les FARC-EP pour les progrès obtenus et réitérer son ferme soutien à l'obtention d'un Accord Final pour la fin du conflit et la construction d'une paix stable et durable en Colombie.

21. Soutenir la République Argentine soeur pour sa lutte dans la défense de sa dignité nationale, de sa souveraineté et de sa libre détermination face aux attaques des fonds vautours.

22. Maintenir et approfondir la coopération solidaire avec la République soeur d'Haïti et soutenir tous les efforts de notre région et des autres pays du monde pour la reconstruction économique et sociale de la nation haïtienne.

23. Ratifier le caractère latino-américain et caribéen de Porto Rico et réitérer que sa pleine indépendance et sa pleine décolonisation constituent un sujet de grand intérêt pour les pays membres de l'ALBA-TCP.

24. Souligner l'importance qu'accorde l'ALBA-TCP à la réparation des dommages occasionnés par le génocide contre la population native des Caraïbes et l'esclavage dans les Caraïbes et soutenir l'établissement d'un dialogue sur cette réparation avec les pays européens intimement impliqués dans le génocide contre la population native et dans la possession d'esclaves, pour aborder les séquelles de ce crime contre l'humanité.

25. Souligner l'importance du droit des pays des Caraïbes à recevoir un traitement juste et différencié, tenant compte de la petite échelle de leurs économies, des vulnérabilités particulières qu'ils affrontent, des caractéristiques de leur base de production et d'esportation, et des effets dévastateurs du changement climatique, en particulier, des ouragans traditionnels qui ont l'habitude de dévaster plusieurs d'entre eux.

26. Ratifier le droit des petits états insulaires des Caraïbes, qui sont dans leur majorité, traités injustement comme "de revenu moyen", à recevoir, dans des conditions préférentielles, la coopération, la commerce et les investissements.

27. Souligner que la crise climatique est l'un des plus importants défis qu'affronte l'humanité et que sa cause structurelle se trouve dans des modèles politiques et économiques basés sur des schémas de production et de consommation insoutenables des pays développés qui produisent plus d' inégalités, d'injustice et de pauvreté. Dans ce contexte, réaffirmer l'engagement des pays membres de l'ALBA-TCP envers la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique en tant qu'instance multilatérale pour la négociation dans ce domaine et l'impérieuse nécessité du respect de ses principes, en particulier, du principe des responsabilités communes mais différenciées, et de l'équité, comme cela a été une fois de plus confirmé par la XX° Conférence des Membres de la Convention qui s'est achevée à Lima, Pérou, le 14 décembre 2014. Demander instamment, dans ce sens, aux pays développés, d'assumer ces responsabilités et de s'engager sur des niveaux de réduction d'émissions (de gas à effet de serre) pour préserver la vie sur la planète.

28. Convoquer une réunion de négociateurs et de Chanceliers des pays de l'ALBA-TCP pour coordonner les positions face à la XXI° Conférence des Membres de la convention qui aura lieu à Paris, France, en 2015.

29. Soutenir la convocation d'une Rencontre Mondiale des Mouvements Sociaux pour le sauvetage de la Terre Mère et pour affronter les effets négatifs du changement climatique, proposée par l'Etat Plurinational de Bolivie et qui aura lieu en 2015 dans ce pays frère.

30. Réaffirmer l'importance des technologies de l'information et des communications (TIC) pour le développement socio-économique des pays membres de l'Alliance et, pour cela, développer la coopération dans ce domaine, en pleine conformité avec les principes du droit international, pour donner du poids à sa contribution à l'avancée de la Feuille de Route de Développement et au maintien des réussites de l'ALBA-TCP.

31. Saluer la proposition du Nicaragua de créer un centre de formation en technologies agro-alimentaires de l'ALBA-TCP aven son siège dans ce pays pour renforcer les échanges et la préparation des petits et moyens producteurs et des coopératives des pays membres de l'Alliance.

32. Souligner que l'actualisation du modèle économique cubain, sa Loi sur l'Investissement Etranger et la Zone Spéciale de Développement de Mariel apportent plus d'opportunités, de façon beaucoup plus large, pour accélérer l'intégration productive et renforcer les échanges économiques entre les pays membres de l'ALBA-TCP.

33. Reconnaître la nécessité de renforcer la participation des Etats Membres dans les mécanismes économiques qui font partie de la nouvelle architecture financière de l'Alliance (le SUCRE et la banque de l'ALBA), en tant que voie pour élargie les relations économiques et la complémentarité entre nos pays.

34. Se féliciter des actions conjointes immédiates adoptées par l'ALBA-TCP et le CARICOM pour prévenir et affronter l'épidémie d'ébola. Continuer à coordonner nos efforts en ce sens, et maintenir un suivi strict de l'accomplissement des accords adoptés au Sommet Extraordinaire de l'ALBA-TCP sur l'ébola,qui a eu lieu à La Havane le 20 octobre dernier.

35. Célébrer l'entrée en vigueur du Traité Constitutif du Centre de Régulation des Médicaments de l'ALBA-TCP et du Registre Grand-national des Médicaments pour l'Usage Humain de l'ALBA-TCP (ALBAMED) à travers le dépôt de l'instrument de ratification réalisé par l'Etat Plurinational de Bolivie, avec lequel se renforce l'engagement de l'Alliance en matière de santé en contribuant à l'accessibilité des médicaments essentiels en tant que droit fondamental de l'être humain.

36. Exhorter les pays membres de l'Alliance à former un Groupe de Travail qui identifie les résultats des recherches scientifiques et socialise les vertus médicinales, culturelles et alimentaires de la feuille de coca. De même, renouveler l'invitation des pays membres de l'ALBA-TCP à réaliser des échanges commerciaux avec les dérivés licites de la feuille de coca, dans le cadre de la Convention Unique sur les Stupéfiants de 1961, afin de partager les bénéfices et les valeurs que ceproduit apporte à l'humanité.

37. Elaborer un Agenda Permanent des sujets prioritaires pour l'Alliance et charger le Secrétaire Exécutif de son suivi, de sa consultation et de son accomplissement.

38. Mettre au point des stratégies et des actions concrètes qui permettent de rendre opérationnels la construction et le développement de la Zone Economique Complémentaire ALBA-TCP / PETROCARIBE / CARICOM / MERCOSUR en tant qu'espace de complémentarité économique et productive. Ce pas est important pour garantir la soutenabilité des programmes et des actions sociales qui ont élevé la qualité de la vie de nos peuples et qui ont été le signe distinctif de l'ALBA-TCP depuis sa fondation.

39. Soutenir la mise en place des actions de coopération dans les domaines économique et social entre les pays membres de l'ALBA-TCP pour relancer l'agenda économique et social de l'alliance en 2015, énumérées dans l'annexe I à la présente Déclaration.

40. Convoquer une réunion des pays de l'ALBA-TCP sur la Mission Miracle à Caracas, en janvier 2015 pour évaluer, planifier et proposer l'élargissement de ce programme.

41 . Informer le Conseil de Complémentarité Economique, à sa prochaine réunion en 2015,qui invite les pays de PETROCARIBE dans le but d'adopter d'un commun accord la proposition d'instrument de constitution de la Zone Economique de Développement Partagé ALBA-PETROCARIBE sur la base de la documentation remise à cet effet et de la soumettre à l'attention des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'ALBA-TCP.

42. Convoquer le Conseil de Complémentarité Economique de l'ALBA-TCP le 2" février 2015, à La Havane, pour analyser les propositions qui permettent d'impulser les actions dans le domaine économique de l'organisation.

43. Appeler à la mise en place d'un Conseil Politique de l'ALBA-TCP, le 2' février 2015, à La Havane, dans le contexte des célébrations du 120° anniversaire de la reprise des luttes pour l'indépendance de Cuba.

La Havane, 14 décembre 2014

Source en espagnol:

http://www.cubadebate.cu/?p=511169

URL de cet article:

http://cubasifranceprovence.over-blog.com/2014/12/amerique-latine-declaration-finale-du-sommet-de-l-alba-tcp.html

DECLARATION FINALE DU SOMMET DE L'ALBA-TCP
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :